2 boxers ’affrontent

En gros plan

Des sports si étranges que tu ne vas pas en revenir

Pour la plupart d'entre nous, le sport c'est pour être en forme, entretenir notre douche, nous emplir de ces ondes positives en équipe, et pour nous défouler. Pour d'autre, c'est bien plus. C'est une véritable passion. Une célébration de l’individualité. C'est perfectionner un véritable talent et, en l’occurrence, approfondir une passion pour l'excentricité. Et par ces actions prouver qu’un enthousiasme et une détermination véritables sont synonymes d’une vie sans limites. Oublie le basket. Aujourd’hui on lutte avec les doigts de pieds et on court après du fromage, en nous focalisant sur le cœur de l’action et sur le monde incroyable et étrange des sports obscurs. N’essaye pas de reproduire ceci chez toi !

Deux mots. Le chessboxing.

Pourquoi choisir entre la matière grise et la force musculaire quand on peut avoir les deux ? Ça peut paraitre étrange mais c’est en fait une brillante idée. Imagine simplement un croisement entre la boxe et les échecs, avec une bataille royale sur 11 tours, où les compétiteurs alternent entre le jeu d’échec traditionnel et la boxe. C'est le sport dans lequel jouer avec ta tête et jouer avec ton cœur atteignent les extrêmes logiques.

Hockey subaquatique ? Ce jeu est appelé Octopush.

En effet, c'est une autre adaptation curieuse d’un sport « classique ». Il s'agit en somme de ce qui son nom suggère : deux équipes essayent de pousser un palet à l'aide d’une crosse sur le fond d’une piscine et dans le but de l’équipe adverse. Impossible ? Visiblement, non. Faisant ses débuts en 1980, ce sport inexplicable a résisté à l’épreuve du temps. Toutefois, lorsqu'il s'agit d’attirer la foule, c'est un sport qui a du mal à réunir un grand nombre de spectateurs. À moins bien sûr qu’ils aient sous la main un masque, des palmes et un tuba. Ne nous faisons pas d’illusions.


Passons au repassage extrême

Oui, tu as bien lu. Ça se passe comme ça : un participant se rend à un endroit distant et potentiellement dangereux pour repasser ses vêtements. La tâche domestique la plus sacrée a été effectuée sous l’eau, suspendu à une falaise, en skiant, ou en faisant du snowboard, et même sur des toits de véhicules. C'est certainement un excellent moyen de se motiver pour faire le ménage.


Le shin kicking de compétition

Même pour un sport obscure, c'est encore un autre niveau. Apparemment, les anglais se donnent des coups de pied dans les tibias lors de compétitions depuis le XVIIe siècle ! Ce sport de combat oppose deux adversaires se donnant des coups de pied (ou essayant), d'abord dans les tibias, jusqu’à ce que l’un des deux soit au sol ou se rende à cause de la douleur. Aïe.

Le cheese-rolling

Prend un gros fromage, une foule de gens obsédés par le fromage et une colline anglaise avec une pente assez raide. Et le tour est joué. Cette tradition vieille de plusieurs siècles attire les fanatiques à travers le monde, qui aiment regarder ou participer aux évènements. Le but ? Attraper le fromage, évidemment. En espérant ne pas avoir besoin de faire un tour dans une des ambulances, qui comme on peut le deviner attendent à la ligne d’arrivée. Et la récompense ? Tu l'auras deviné, le gros fromage lui-même. Comme ça tu pourras manger des pâtes au fromage jusqu’à la course de l'année suivante.

 

Tu as déjà entendu parler du kabaddi ? Permet-nous de t’éclairer

Tu connais le jeu du loup, non ? Et la lutte ? Tu peux considérer que ce sport extrêmement populaire est un mélange explosif des deux. Les participants « raident » ou défendent deux moitiés du terrain, en touchant un adversaire pour gagner des points. Ce jeu est apparu en Asie du Sud dans les années 1930 et représente aujourd’hui un marché considérable avec des propriétaires célèbres, des règles remises au goût du jour, une ligue professionnelle, et plus de 200 millions de spectateurs, ce qui signifie qu’il est après tout plus grand public que l’on ne l’imagine. Voilà des connaissances à mettre de côté pour un prochain jeu de culture générale !